mercredi 22 octobre 2014

Ile de La Réunion

Me voici depuis ce matin parvenue sur l'île de La Réunion, si magnifiquement décrite par Monique M. sur son blog moniquepatpantin. 
Dès l'arrivée, les noms m'enchantent : Pont de la Rivière des Pluies, Ravine La Patate de Durand... Sans parler de ces frondaisons pourpres, ocres, corail... qui bordent les bas-côtés des routes.
Le ciel offre ses demi-teintes : bleu du côté de la mer, nuageux sur les hauteurs. La température atteint 28°.  Sur la droite des franges d'écume bordent les barrières de corail de Saint-Pierre, tandis que des vaguelettes turquoises dansent sous le soleil de midi.
Fatigue du voyage. Vite, se restaurer et filer ensuite à l'hôtel pour une indispensable sieste. Les plats sont nouveaux : caris et rougails à petits prix, goûteux à souhait.
L'hôtel est niché sur les hauteurs de Saint-Pierre. De là, se déploie une magnifique vue sur la baie de Montvert. Il faut attendre la réouverture de 15 h. Juste le temps d'une courte balade vers le cratère de Piton Montvert, vaste croissant de verdure abritant des espèces endémiques protégées. recouvert de forêt semi-sèche ; un des seuls sites à offrir une orchidée rarissime qui se camoufle au sein des feuilles mortes (Oceoclades monophylum).


champs de canne à sucre
le bruit sec de la machette
parcourt la colline

**






mardi 16 septembre 2014

PUBLICATIONS SEPTEMBRE 2014


J'ai le grand plaisir de vous annoncer la publication de mon nouveau recueil 
Au bord de nulle part, haïku, senryû, tanka
Haïga de Ion Codrescu
Préface de Jacques Poullaouec
Aux éditions PIPPA.

Maison à vendre
la branche de seringa
ploie sous les fleurs
un peu de leur parfum
au creux de ma mémoire

**


CHEMINS CROISES 
Première anthologie francophone de haïbun 
51 auteur.es d'horizons divers. 160 pages de plaisir. Publication AFAH/PIPPA
Illustrations Alain Legoin, 
sept. 2014, 18 €. 
Ou un offert pour deux achetés.

**

mardi 2 septembre 2014

Kukaï breton 28 août 2014

Le Kukaï breton s'est réuni dans la bonne humeur, à Lescouët (56), vendredi 29 août. Effectif réduit mais haïkus de qualité.



11 h. du matin. Départ pour le ginko. Le soleil tente de percer. Pas de champignons mais certainement de beaux haïkus à dénicher.

Participants : Michel, Lydia, Heinke, Florence (envoi), Françoise, Danièle.



















champs de pissenlits
sur le brin d'herbe
une goutte d'eau
(Lydia)

dans le soleil matinal
le mimosa
pleure la nuit
(Michel)

taches rouges au vent
trempées de pluie -
la langue de feu oubliée*
* Anthurium
(Heinke)

Volée d'escaliers
des odeurs d'eucalyptus
traversent les murs
(Florence)

dans le composteur
avec les pelures d'oignons
mes larmes
(Françoise)

équeutant les haricots verts
de médire
je cesse
(Danièle)

Melon au porto
à l'ombre du laurier-rose
tapis de fleurs blanches
(Florence)



lundi 4 août 2014

Cap de la Chèvre





fraîcheur matinale
sur la grève découverte
des bateaux échoués

assise
sur un bloc de granit
nourrie du vent marin

roches millénaires
sous le pied leur arête
toujours aussi vive

sur l'îlot sauvage
la haie d'honneur
des cormorans

remous
une escorte de goélands
dans le sillage

tapis de bruyère
le galop des vagues heurte 
celui des nuages

midi
face au chaos mon ombre
raccourcie

Cap de la Chèvre
à l'assaut des éléments
les cairns des randonneurs

**